Est ce un péché de se mettre en colère contre ses enfants ?

Question:

 

Ma question porte sur la colère et les péchés qu'elle peut engendrer notamment les cris et les insultes.

Comment faire pour s'en préserver, surtout quand il s'agit de crier sur ses propres enfants et que l'on a pas la présence d'esprit de dire el isti'aadha (demande de protection) ni de faire les ablutions, ni de s'assoir conformément au hadith, et sachant les répercutions que cela peut avoir sur son enfant.

Est-ce-que cela fait parti des grands péchés?

Enfin peut-on espérer que la tawbah annulera ces mauvaises répercutions de tristesse et de mauvais caractère ?

Qu'Allah nous aide dans l'éducation de nos chères enfants.

 

 

Réponse:

Na3am c'est vrai qu'éduquer les enfants ce n'est pas une chose facile, ça demande beaucoup de patience et d'endurance, de sagesse et beaucoup d'autres choses.
Quand on fait des choses qui ne sont pas bien comme crier sur les enfants ou autre chose, est-ce-que c'est un péché ou ce n'est pas un péché? Cela dépend par exemple de ce qu'on a dit, si on a crié, ça arrive de crier, si on a dit tais-toi tout le monde dit ça, si on a dit imbécile tout le monde dit ça...
Mais est-ce-que la personne va dire des choses plus graves comme par exemple أعوذ بالله certains qui insultent la religion ou insultent hadha il peut sortir de l'Islam, donc on ne peut pas dire comme ça en général mais on doit savoir ce qu'à dit la personne exactement.
Mais si elle dit des choses normales lorsqu'elle s'énerve, des choses que je viens de citer comme imbécile ou tais-toi ou je ne sais pas idiot ou des choses pareilles, ça na3am quand on s'énerve on ne peut pas se retenir.

C'est pour cela que le Prophète عليه الصلاة و السلام lorsqu'il est allé une fois au cimetière et a trouvé une femme debout en train de pleurer, il lui a dit: «crains Allah سبحانه و تعالى , patiente اتقي الله و اصبري»
Elle lui a dit : «إليك عني éloigne toi de moi tu n'a pas eu mon malheur»
Et quand le Prophète صلى الله عليه و سلم est parti alors les Sahaba on dit à cette femme: «Tu dis une chose pareille au Prophète صلى الله عليه و سلم ?»
Elle a dit «و الله العظيم je savais pas que c'était lui», elle est allée vers lui à la maison pour s'excuser, il lui a dit «إنما الصبر عند الصدمة الأولى - justement la patience c'est dans le premier choc» ...  donc on a besoin de patience pour ne pas dire des choses qui pourraient nous entraîner dans des choses qui ne sont pas bien.


On a besoin de patience pour élever les enfants.
Mais à chaque fois qu'une personne se trompe, si elle sent qu'elle a fait un péché, elle doit revenir vers Allah سبحانه و تعالى et demander pardon. Et Allah سبحانه و تعالى c'est le Tout-Pardonneur.

Toute personne - c'est une règle - qui fait une faute même si la faute c'est la plus grave comme le chirk, tant que cette personne n'est pas encore morte, qu'elle remercie Allah سبحانه و تعالى . Car elle a cette faveur de pouvoir faire la tawbah et si cette personne est sincère dans sa tawbah et a rempli les conditions, les 4 ou 5 conditions de la tawbah, Allah تعالى a promis d'accepter.

Donc الحمد لله c'est ça l'issue. D'essayer toujours de se maîtriser et si je suis tombé dans une faute et que j'ai dis quelque chose plus ou moins grave, الحمد لله ce n'est pas la fin du monde, Allah تعالى m'a ouvert la porte de la tawbah; la fin du monde c'est quand les grands signes vont apparaître, là je ne peux plus faire tawbah, mais tant que les grands signes ne sont pas apparus je peux faire tawbah et je peux demander a Allah سبحانه و تعالى pardon.

 

Date de dernière mise à jour : mardi, 12 Juillet 2016