Explication du hadith "el hamou el mawt" ("le beau frère" c'est la mort)

Question:

Vous avez cité le hadith selon lequel le prophète a dit: "le beau-frère c’est la mort" en l’expliquant par le fait qu’il y a un grand danger pour la femme à côtoyer le frère de son mari avec le risque de tomber dans l’adultère.

Que faut-il répondre à ceux qui l’interprète par le fait que le beau-frère est inévitable et qu'on ne peut s’empêcher de le côtoyer ?

Y a-t-il parmi les savants, quelqu’un qui l’ait interprété comme tel ?

 

Réponse:

D’abord ce qu’il faut savoir c’est que beaucoup de gens expliquent ce hadith en prétendant que le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit "le beau-frère" alors que le Prophète  صلى الله عليه و سلم   a parlé d’ "al hamou" qui est un terme plus global qui se traduit par tous les proches du mari tels que le frère, l’oncle maternel ou paternel… Et qui peuvent venir fréquemment à la maison.

Le hadith parle de la gravité de la chose, car al hamou peut mener à la mort.

 

Les arabes ont l’habitude de dire que le proche du mari est la mort comme le lion est la mort. Si tu rencontres un lion sans arme, c’est la mort.

Une dispute peut mener à la mort. Si un homme rentre chez lui et trouve un de ses proches avec sa femme dans sa chambre, même s’il ne font rien de mal, s’il est entré y chercher son téléphone ou un livre, que va-t-il se passer?

Et cela sans dire s’il les trouve dans le haram.

Il peut y avoir une dispute qui peut entraîner la mort de l’épouse ou du proche.

 

C’est pour cette raison qu’il a dit c’est la mort.

Date de dernière mise à jour : mercredi, 22 Juin 2016