Quelques clarifications concernant la sincérité dans le repentir

Question:

 

Dans votre premier cours vous avez cité quelques points concernant la tawbah, sur le fait qu'elle soit sincère ou non. Vous avez par exemple cité le fait que la personne regrette pendant un mois et peut en déprimer etc. Ma question est de savoir si la personne qui regrette sincèrement son péché, en pleur mais par la suite ne tombe pas en déprime pendant un mois, mais elle se reprends en main pour ne pas retomber dans le péché, et pour qu'elle puisse se réformer, elle se rappelle de la grandeur d'Allah 3azzawajal, et surtout le fait que si l'on se repent d'un péché c'est comme si on ne l'avais jamais fait. Cela fait-il parti de la tawbah sincère ?

 

 

Réponse:

Donc si j'ai bien compris la personne parle de la condition que la personne regrette pendant un mois et peut en déprimer. La personne elle même reconnaît elle dit "vous avez par exemple cité". ; donc ce n'est qu'un exemple, et ce n'est pas une condition.

Je peux, faire un repentir sincère sans déprimer ni tomber malade ni rien. Je le fais juste pour Allah, dans le moment voulu, avant l'agonie avant que les grands signes n'apparaissent, et je regrette ce que j'ai fais, et j'arrête ce que je fais et à l'avenir, l'intention de ne plus refaire, ça me suffit. Donc je ne suis pas obligé de tomber malade.

Mais ce que je voulais dire, plus la personne a la crainte d'Allah dans le cœur, plus le péché lui paraît immense, immense comme un immeuble, même si c'était un petit péché.

 

Omar ibn al Khattab رضي الله تعالى عنه, il lui arrivait très rarement de ne pas arriver à la salat ou bien qu'il trouve les compagnons l'ayant déjà terminé, mais il en tombait malade, et on allait lui rendre visite à la maison.Car cela lui causait un grand souci. Alors que peut être pour moi si je n'arrive pas je vais dire «Ben c'est pas de ma faute hein, c'est pas de ma faute si y'avais l'encombrement je suis pas arrivé» ou bien «Qu'est ce que tu veux c'est la télé qui m'a retenue, moi je voyais un match c'est pas de ma faute» vous avez compris ?

Les Salafs quand ils font un péché si c'est un grand péché vraiment ils restaient des mois à déprimer.

 

Donc c'est question de foi, plus la foi est ما شاء الله, plus le péché paraît immense.

D'ailleurs il y a le hadith sahih de 'Abdallah ibn Mas'oud رضي الله تعالى عنه qui a dit:

« En notre temps on faisait des péchés qui nous paraissaient comme des montagnes, alors que ces péchés -ce sont les mêmes- vous paraissent maintenant comme si une mouche s'était posée sur le nez de quelqu'un et il l'a chasse comme ça avec sa main, khlass le problème est terminé» .

Khlass la mouche je l'ai chassé donc j'oublie la mouche. Il a dit pour nous c'était comme une montagne, alors que pour vous c'estune mouche qui se pose et tu l'as chassé الحمد لله le problème est terminé j'ai le cœur serein.

 

Conclusion je répète, si les cinq conditions sont là إن شاء الله تعالى je dis mabrouk pour la personne qui a fais la tawba et on demande à Allah qu'Il accepte d'elle, et c'est un bon signe بإذن الله سبحانه و تعالى. Mais ça n'empêche pas que plus la foi est bien ancrée dans le cœur, plus le péché donne des remords et des soucis dans le cœur.

Date de dernière mise à jour : dimanche, 07 Août 2016