Clarification concernant un grand-père chrétien interessé par l'islam

Question:

 

Nous avons vu que celui dont la dernière parole est laa ilaaha illa Llah entrera au paradis.

Est-ce-que l’attestation de foi d’une personne âgée peut être acceptée si elle est dite en français de la façon suivante:

Par ex: "j’atteste qu’il n’y a d’autre dieu que Dieu et j’atteste que Mohammad est un prophète."

Car mon grand-père est chrétien, il reconnaît que Dieu commande tout, que Issa est un prophète. Quand il a dit par habitude:”notre seigneur jésus” et que je l’ai repris en disant que c’est un prophète, il l’a aussitôt reconnu.

Il est donc actuellement chrétien mais accepte le jilbab et beaucoup d’autres choses qu’il connaît de notre religion.

J’ai donc espoir de le faire entrer en islam mais en douceur, d'où ma question de départ, pourrait-il prononcer la shahada dans sa propre langue, en français, et en utilisant le terme Dieu.

 

De plus, il a préparé depuis longtemps ses obsèques dans le caveau familial d’un cimetière chrétien où est déjà enterrée ma grand-mère.

Dans le cas où sa shahada était acceptée et qu’il n’ait pas le temps d’annuler ses obsèques ou que quelqu'un de sa famille s’y oppose, sera-t-il châtié pour être enterré parmi les chrétiens?

 

Je souhaite également lui offrir un livre, Lequel me conseillez-vous ?

 

 

 

Réponse:

 

Quand quelqu’un veut entrer en islam, vous savez qu’il doit prononcer les deux shahadas.

S’il les connaît en arabe, il doit les prononcer en arabe. S’il ne connaît pas l’arabe, beaucoup ont permi qu'il les prononce dans sa langue mais à condition qu’il en saisisse le sens.

 

Dans sahih al-Boukhari, le Prophète صلى الله عليه و سلم a envoyé Khalid ibnou Al Walid, vers des gens pour les combattre.

Qu’ont-dit ces gens quans Khalid a commencé à les exterminer?

Ils ont dit: "sabatna" c’est à dire dans leur langue, qu’ils ont délaissé leur religion au profit d’une nouvelle c’est à dire l’islam.

Donc ils n’ont pas prononcé la shahada mais ont prononcé dans leur langue cette phrase “sabatna”. Et Khalid a continué à les tuer et le Prophète صلى الله عليه و سلم , quand il a su, a dit qu’il se désavouait de ce qu’a fait Khalid.

Pour Khalid, cette phrase ne faisait pas entrer en islam.

 

La personne dit que cette personne ne connaît pas l’arabe. Mais quand il dit j’atteste qu’il n’y a pas d’autre dieu que Dieu, sait-il que Dieu est ALLAH? Lorsqu’il atteste que Mohammad صلى الله عليه و سلم  est un prophète, cela ne suffit pas.

Il faut attester qu'il est Son dernier prophète. Car en disant qu’il est un prophète, il se peut que j’atteste qu’après  lui en viendra un autre.

Pour un chrétien, Issa est le dernier prophète. Je dois le corriger, Mohammad est le dernier prophète et il a abrogé ce qui était avant lui.

C’est pour cela que quand quelqu'un fait la shahada, on doit bien lui expliquer ce qu’elle implique. Ce n’est pas seulement prononcer une phrase comma ça. Sinon on peut l’apprendre à un perroquet mais il n’entrera pas au paradis pour autant.

Donc il faut bien qu’il comprenne la shahada.

S’il l’a comprise, même s’il ne peut pas la dire en arabe, beaucoup de savants l’ont permis bi idhni LLAH.

 

Par rapport aux obsèques, il faut lui apprendre dès maintenant qu’un musulman n’a pas le droit d’être enterré parmi les chrétiens.

La shahada n’a rien à voir avec l’enterrement.

Quand il devient musulman, il demande à être enterré dans un cimetière musulman.

Si après sa mort, des parents n’acceptent pas et s’y opposent, et l’enterre dans un cimetière chrétien, il n’est pas responsable, parce que de son vivant, il a fait ce qu’il a pu, et que maintenant mort, il ne peut plus rien faire.

Ce sont ceux qui l’ enterreront dans un cimetière chrétien qui auront des péchés.


 

Date de dernière mise à jour : mercredi, 22 Juin 2016